Jeanne Marie Leprince de Beaumont

Cliquer sur le portrait pour accéder à sa biographie complète.

Jeanne Marie Leprince de Beaumont, (1711 – 1780), était une femme instruite et laborieuse, à qui l'on doit 70 volumes. En 1758, elle publie la première formule d'une revue pour enfants intitulée le Magasin des enfants ou Dialogue entre une sage gouvernante et plusieurs de ses élèves de grande distinction, dans lequel on fait "penser, parler, agir" les jeunes gens. On y présente les "défauts" de leur âge et l'on y montre de quelle manière on peut les en corriger; on s'applique autant à "leur former le coeur" qu'à "leur éclairer l'esprit". Cette recherche d'une littérature spécifique qui se propose autant de plaire à la jeunesse que de l'instruire, suscite des émules mais aussi des polémiques auxquelles Jean-Jacques Rousseau apporte dans son Emile une contribution décisive. Jeanne-Marie Leprince de Beaumont a beaucoup écrit de contes pour les enfants. On trouve dans tous les sujets qu'elle a traités des principes élevés et moraux, beaucoup de droiture d'esprit, de sens et de raison. Aussi ses productions, souvent réimprimées, ont-elles trouvé leur place naturelle dans les bibliothèques de famille. Bon nombre de ses livres qui furent spécialement composés pour la jeunesse et ont eu un très grand succès. Outre le très célèbre conte de La Belle et la Bête, on lui doit, entre bien d'autres : le Conte des trois souhaits, le Conte du pêcheur et du voyageur, Aurore et Aimée, La Veuve et ses deux filles, Le Prince Chéri, Le Prince Charmant, Le Prince Désir, Joliette, Belote et Laidronette

Belote_et_Laidronette

Environ 18 minutes d'écoute. Texte lu ici par Sophie la Girafe.

Conte tiré d'après "le magasin des enfants" de 1758.

Une autre version audio ici lu par Aldor sur Librivox.

 

La belle et la bête 2

Même donneuse de voix ici pour ce conte. Durée d'écoute : 33 minutes.

Une autre version ici.

Dans les contes de Jeanne Marie Leprince de Beaumont, on ne résout pas ses problèmes grâce à quelques magiciens, mais plutôt en adoptant un comportement adéquat, en faisant preuve d'éducation, de bonne éducation.